Rechercher

Qu'apporte la thermographie sur une installation équipée d'optimiseurs de puissance ?

Les optimiseurs de puissance, dispositifs indissociables des onduleurs Solaredge, mais également proposés par d'autres marques comme SMA, permettent d'affiner le fonctionnement d'une centrale photovoltaïque à l'échelle du module ou de quelques modules. Cela permet de tirer le meilleur de chaque panneau, quelle que soit sa position ou son degré d'ombrage par rapport aux autres panneaux du même système.

Second avantage : la granularité du monitoring est elle aussi poussée jusqu'à l'échelle du module alors que dans un système classique les informations sont recueillies au niveau d'un onduleur ou d'une chaîne PV complète. Nous pouvons alors nous imaginer que rien ne nous échappera de l'état de santé de notre système...


Cela n'est pourtant pas si évident. Au cours de l'inspection d'un portefeuille de petites centrales équipées d'optimiseurs de puissances, nous avons pu faire le constat suivant.

Les thermogrammes relevés montrent régulièrement des couples de panneaux, côte à côte, présentant la même anomalie thermique. Ces anomalies sont de deux types et caractéristiques, soit d'une ouverture de circuit, soit d'une mise en court-circuit. Dans les deux cas, ces panneaux ne délivrent aucune énergie.

Après vérification des plans de calepinage, on observe qu'il s'agit à chaque fois de deux modules reliés à un même optimiseur. Suivant les cas, le source du problème peut provenir d'un des deux modules, avec des conséquences sur le second. Dans d'autres cas le défaut peut provenir de l'optimiseur. Ces dysfonctionnements sont parfois visibles dans le système de monitoring, parfois non.



thermographie photovoltaïque optimiseur de puissance Solaredge court-circuit circuit ouvert expertise
Ce thermogramme d'un hangar agricole nous montre deux couples de modules en court-circuit et un couple de modules en circuit ouvert.

L'utilisation de la technique de thermographie nous a donc permis de repérer la présence de défauts pénalisant la production, là où - sans que nous ayons eu l'occasion d'en chercher la raison - le monitoring détaillé ne le permettait pas. Voilà, une fois de plus, un cas où la thermographie permet de simplement et rapidement mettre le doigt sur un dysfonctionnement dans une installation PV !

23 vues0 commentaire